236 citiri

MasterClass 2018 / 17-21 septembre 2018, Lille

Faculté de Droit (FLD) de l’Université Catholique de Lille vous invitent à participer

MasterClass 2018

Lille

17-21 septembre 2018

La Master classe « Global Actors for Peace » est un programme bilingue de haute formation qui analyse le rôle et le potentiel des acteurs globaux non-étatiques dans la construction d’une paix internationale durable. Le programme – qui bénéficie de la participation de personnalités du monde académique et du monde professionnel de renommée mondiale (voir infra )- se focalise sur le rôle que les ONGs, les organisations internationales, les experts universitaires ou issus de la société civile, les Courts régionales comme internationales peuvent jouer dans la construction d’une paix globale interétatique.

Le programme, bilingue (anglais, français) a vocation à être organisé annuellement en partenariat avec la Faculté de Droit (FLD) de l’Université Catholique de Lille et regroupe chaque année un nombre de juristes, juges internationaux, activistes, experts des Droit de l’Homme, de la Gouvernance Mondiale, renommés pour leur expertise dans les domaines d’études sur la paix et sur les acteurs globaux.

Le programme, qui se déroule la troisième semaine de septembre 2018, s’adresse aux étudiants inscrits dans les Masters Internationaux de la Faculté de Droit ainsi qu’a’ un certain nombre d’étudiants d’autres établissements universitaires associés de la FLD ou de la Fédération Internationale des Universités Catholiques (FIUC) partenaire de la FLD.

Les organisations de la société civile, avocats, experts, professeurs et chercheurs universitaires, représentants d’ONGs, juges, intéressés par les thématiques de la paix et des acteurs non-étatiques peuvent bénéficier aussi du programme. En effet un certain nombre des conférences proposées lors de la Master Class seront ouvertes au public et feront l’objet d’une communication en ce sens. De plus, chaque conférence sera enregistrée et rendue accessible sur différents médias, tel que le site internet dédié à la Master Class, YouTube, et les réseaux sociaux. De courtes interviews filmées « Masterclass in Pills » – menées par les étudiants – présenteront un contenu synthétique des contributions afin de les rendre accessibles à un large public. L’objectif est de construire des outils pédagogiques qui pourront être réutilisés dans un effet multiplicateur. En ce sens, un volume collectif « Global Actors for Peace » regroupant les contributions des intervenants représentera le résultat scientifique du programme et en garantira à la fois la visibilité et la circulation dans les réseaux académiques et professionnels.

LIRE LE PROGRAMME DÉTAILLÉ DE LA MASTERCLASS
Programme des cours et conférences publiques sur inscription auprès du C3RD (centre de recherche sur les relations entre le risque et le droit): c3rd@univ-catholille.fr

Ils interviennent dans la Masterclass

Thierry Balzacq
Francqui Research Chair, The University of Namur, Belgium

Thierry Balzacq is a Francqui Research Chair (Belgium’s most prestigious academic title). He was formerly the Scientific Director of the Institute for Strategic Research (IRSEM), the French Ministry of Defense’s research center (2014-2016). Balzacq holds a PhD from the University of Cambridge. A former Postdoctoral Fellow at Harvard, Balzacq held an Honorary Professorial Fellowship at the University of Edinburgh, where he was also Fellow for “outstanding research” at the Institute for Advanced Studies in the Humanities.

In 2015, he was awarded a Tier 1 Canada Research Chair in Diplomacy and International Security (valued at CAD $200,000 per year). “Tier 1 Chairs are for outstanding researchers acknowledged by their peers as world leaders in their fields.” His articles (in English) have been published in Security Studies, Review of International Studies, European Journal of International Security, International Studies Review, Cooperation and Conflict, European Journal of International Relations, Security Dialogue, International Relations, West European Politics, and the Journal of Common Market Studies. He is author/editor of over 13 books in English and French. He is the co-convenor (with Peter Dombrowski and Simon Reich) of the Global Initiative on Comparative Grand Strategy (GICGS). The first book derived from that project, Comparative Grand Strategy: A Framework and Cases, is under contract with Oxford University Press. He is currently Visiting Fellow at the Asia-Pacific College of Diplomacy at the Australian National University in Canberra. He has held visiting appointments at McGill, National University of Singapore, Sciences Po, and the LSE. He is currently editing with Ron Krebs, The Oxford Handbook of Grand Strategy and preparing a monograph on Diplomatic Rituals.

Rony Brauman
Médecin épidémiologiste, ancien président de Médecins sans frontières

Rony Brauman, né en 1950, est médecin, diplômé en épidémiologie et médecine tropicale. Après avoir travaillé plusieurs années comme médecin sur le terrain, principalement dans des situations de conflits et des camps de réfugiés, il est devenu président de MSF en 1982 et a occupé ce poste jusqu’en 1994. Il a été chargé de cours (1992-2000) puis professeur associé à Sciences Po Paris (2003-2015). Il est actuellement directeur d’études à la Fondation Médecins Sans Frontières, et directeur du « Humanitarian and Conflict Response Institute » (HCRI), Université de Manchester (GB). Il est l’auteur de plusieurs livres, films documentaires et de nombreux articles sur l’action humanitaire.

Livres
– Penser dans l’urgence, Parcours critique d’un humanitaire, Le Seuil, 2006.
– La Discorde, Israël-Palestine, les Juifs, la France, conversations avec Alain Finkielkraut, Mille-et-une-nuits, 2006.
– La médecine humanitaire, Que Sais-je?, PUF, 2009. 3ème édition en 2018.
– Humanitaire, diplomatie et droits de l’homme, préface de Tzvetan Todorov, Editions du Cygne, 2009
– Manifeste pour les Palestiniens, Editions Autrement, 2014.
– Guerres humanitaires ? Mensonges et intox, Editions Textuel, 2018.

Films
– La pitié dangereuse (avec François Margolin, réalisateur), documentaire d’archives, 80 mn. Une histoire de l’aide humanitaire, sous l’angle de ses rapports avec le pouvoir et la violence. Diffusion sur Arte, juin 1996.
– Un spécialiste, portrait d’un criminel moderne (avec Eyal Sivan, co-auteur et réalisateur), documentaire d’archives, 128 mn, Sélection officielle, Festival du film de Berlin, 1999. Un portrait d’Adolf Eichmann, inspiré du livre d’Hannah Arendt « Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal» et réalisé à partir des archives vidéo du procès.
– Scalpel (avec Eyal Sivan, réalisateur), collection de 12 émissions (12x45mn) sur la santé publique. Diffusion sur Arte, novembre et décembre 2001.
– Ces brevets me rendent malades (avec Gérard Lafont, réalisateur, et Anne-Christine Roth), documentaire, 52 mn. L’épidémie de Sida en Afrique. Diffusion sur France 5, novembre 2003.
– Le grand sommeil de la médecine tropicale (avec Gérard Lafont, réalisateur, et Anne-Christine Roth), documentaire, 52 mn. Une initiative originale de recherche en médecine tropicale. Diffusion sur France 5 en 2007.

Prof. Dr. Dr. h.c. Sabino Cassese
Former Justice, Italian Constitutional Court
Professor Emeritus, Scuola Normale Superiore, Pisa

Justice Emeritus of the Italian Constitutional Court and Emeritus professor at the Scuola Normale Superiore of Pisa. He teaches at the Luiss University – School of Government, Rome. Since 1961, has served as professor at the Universities of Urbino, Naples, and Rome. In 1993-94 he was a member of the Italian Government and from 2005 to 2014 Justice at the Italian Constitutional Court. Sabino Cassese has received a doctor honoris causa degree from eight universities: Aix-en-Provence (1987), Cordoba (1995), Paris II (1998), Castilla-La Mancha (2002), Athens (2002), Macerata (2002), European University Institut (2010) and Roma La Sapienza (2016). Among his recent publications: Research Handbook on Global Administrative Law (2016, Elgar, editor); Lezioni sul meridionalismo (2016, Il Mulino, editor); Territori e Potere, (2016, il Mulino), La Democrazia e i suoi limiti (2017, Mondadori); The Administrative State (2017, Oxford University Press, editor), A world government? (2018, Global Law Press), La Democrazia e i suoi limiti, nuova versione aggiornata (Mondadori, 2018).

Sonia Le Gouriellec
Sonia Le Gouriellec est docteur et maître de conférences en science politique. Elle est également enseignante en Relations Internationales à Sciences Po Paris et chercheure associée au Laboratoire Interdisciplinaire d’Etudes du Politique Hannah Arendt de Paris Est (LIPHA) – EA 7373 de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC).

Secrétaire générale de l’AEGES (Association pour les Études sur la Guerre et la Stratégie) elle organise un colloque « Gagner la guerre, gagner la paix » en décembre 2018 à Caen. Responsable de la rubrique « l’Afrique dans le monde » dans l’Annuaire français de relations internationales (AFRI) du Centre Thucydide de l’Université Panthéon-Assas (Paris 2), elle a été chercheure Afrique de l’Est à l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire) de 2014 à 2018. Elle travaille sur les questions de sécurité sur le continent africain. En 2017, elle a coordonné l’ouvrage « Notre monde est-il plus dangereux ? » (Armand Colin) et s’apprête à publier un ouvrage sur Djibouti.

Juge Orie

Alphons Orie (1947) read law and graduated at Leiden University, the Netherlands, in 1971. From 1971 to 1980 he worked in the Faculty of Law of that University as researcher and lecturer criminal law. He was called to the Bar of the Supreme Court of the Netherlands in The Hague in 1980. As advocate he specialized in cases on international criminal law (jurisdiction, extradition, judicial cooperation, transfer of prisoners) and cases before the Supreme Court of the Netherlands. He was a member of the Tadić defence team before the ICTY in 1995-1997. In 1997 he was appointed Justice in the Supreme Court of the Netherlands. In 2001 Justice Orie was elected as Judge at the ICTY, where he served for 16 years.

In the last case he presided over in the ICTY (Pros. v. Ratko Mladić) the judgement was delivered in November 2017. Since 2011 he is on the Roster of Judges of the Residual Mechanism for International Criminal Tribunals. Judge Orie is member of the Dutch Group of the Permanent Court of Arbitration. He has published and lectured primarily on subjects of international criminal law and procedure.

Pr. Dr. Anne Peters
Director, Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law, Heidelberg

Anne Peters is Director at the Max Planck Insti­tute for Comparative Public Law and Interna­tional Law Heidelberg (Germany), and Professor at the Uni­versities of Heidelberg, Freie Universität Berlin, Basel (Switzerland), and William C. Cook Global Law professor at the University of Michigan. She has been a member (substitute) of the European Com­mission for Democracy through Law (Venice Com­mission) in respect of Germany (2011-2014), and served as the President of the European Society of International Law (2010-2012). She was a Fel­low at the Wissenschaftskolleg in Berlin (2012/13), and held visiting professorships at the universities of Beijing (Beida), Paris I, Paris II and Sciences Po.

Born in Berlin, Anne studied at the universities of Würzburg, Lausanne, Freiburg, and Harvard, and held the Chair of Public International Law at the University of Basel from 2001 to 2013. Her current research interests relate to public international law including its history, global ani­mal law, global governance and global constitutionalism, and the status of humans in international law. She has regularly taught international law, human rights law, international humanitarian law, the law of international organisations, EU law, com­parative constitutional law and constitutional the­ory, and Swiss constitutional law. Books (authored and co-edited) comprise: Jenseits der Menschen­rechte (Mohr Siebeck, 2014); Transparency in International Law(CUP, 2013); Oxford Handbook of the History of International Law (OUP, 2012); Conflict of Interest in Global, Public and Corporate Governance (CUP, 2012); The Constitutionaliza­tion of International Law (OUP, 2011); Non-state Actors as Standard Setters (CUP, 2009); Women, Quotas and Constitutions (Kluwer, 1999).

Dr. Olivier Schmitt
Associate professor, Department of Political Science and Public Management Center for War Studies, University of Southern Denmark

Olivier Schmitt est Associate Professor au Center for War Studies (University of Southern Denmark), Senior Fellow au Center for Global Affairs (New York University) et membre du conseil d’administration de l’Association pour les Études sur la Guerre et la Stratégie (AEGES). Ses travaux portent sur la sécurité européenne, les politiques de défense et les organisations multilatérales de sécurité.

Au Center for War Studies, il dirige le programme de recherche « Transforming Armed Forces in the 21st Century », financé par une distinguished associate professor fellowship de la fondation Carlsberg, le fonds danois pour la recherche scientifique, et la fondation Gerda-Henkel. Il a travaillé au ministère des armées et à l’OTAN, et est réserviste dans la marine nationale. Il est l’auteur de Allies that Count. Junior Partners in Coalition Warfare (Georgetown UP, 2018) et Pourquoi Poutine est notre Allié? (Hikari, 2017), et a dirigé ou co-dirigé les ouvrages Raymond Aron and International Relations (Routledge 2018) et Guerre et Stratégie. Approches, Concepts (PUF, 2015). Il est membre du comité éditorial des revues Defense&Security Analysis et Les Champs de Mars, et siège au comité scientifique du programme Science for Peace and Security de l’OTAN.

Evenimente conexe